Accéder au contenu principal

Articles

La République sahraouie participe à Tokyo à la réunion préparatoire pour la septième édition du TICAD

/SPS/ Une délégation de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) conduite par le ministre des AE, Mohamed Salem Ould Salek et de l’ambassadeur en Ethiopie et représentant permanent auprès de l’UA, Lamine Baali, a pris part à la réunion ministérielle qui se tient du 6 au 7 octobre 2018 au japon en préparation pour la septième édition du TICAD, prévu du 28 au 30 août 2019 à Yokohama.
Le Maroc avec la complicité du pays hôte, a tenté d’empêcher la tenue de cette réunion en raison de la présence de l’État sahraoui, menaçant de boycotter en cas de la tenue de cette rencontre, mais la position forte de l’Union africaine a contrecarré toutes ces manœuvres.
La République sahraouie enregistre une nouvelle victoire, afin qu’elle puisse récupérer la place qui lui revient au niveau international, ont estimé les observateurs, soulignant que "le Maroc qui essuie les échecs successifs en raison de son intransigeance, ne peut ignorer la réalité de l’Etat sahraoui, membre à part entière…
Articles récents

Sahara occidental : des militants européens dénoncent le soutien à l'occupant marocain

Deux militants européens des causes sahraouie et palestinienne, Étienne Pailhes et Sara Bundtzen, se sont élevés, mercredi, contre l'attitude des pays de l'Union européenne, notamment la France et l'Espagne vis-à-vis de la question du Sahara occidental, un conflit vieux de plus de 40 ans, qui, à ce jour, n'a pas été résolu, en raison du "soutien dont bénéficie l'occupant marocain au mépris des résolutions des Nations unies et du droit international".
Invités du forum organisé par le quotidien Echaâb, les deux militants, qui avaient effectué du 26 septembre au 2 octobre 2018 une visite aux camps des réfugiés sahraouis pour s'enquérir des conditions de vie des populations sahraouis, ont critiqué également le "silence" des partis politiques et des dirigeants des pays européens quant aux conditions de vie des réfugiés sahraouis et ceux vivant sous occupation marocaine, alors qu'ils (Européens) prétendent "défendre les droits de l'H…

Sahara Occidental : une position constante de la Russie en faveur d'une solution politique au conflit

Le représentant spécial du président russe pour le Proche-Orient et l'Afrique, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov a réitéré la position constante de la Russie en faveur d'une solution politique au conflit au Sahara Occidental dans les plus brefs délais, sur la base des résolutions onusiennes y afférentes.
Dans un communiqué rendu public mardi au terme de sa rencontre avec le président de la Commission des relations extérieures au Front Polisario, M'hamed Kheddad, M. Bogdanov a mis l'accent sur "la nécessité de poursuivre les efforts avec la communauté internationale visant à aboutir à un règlement juste du conflit, de façon à améliorer la situation dans l'ensemble de la région maghrébine", exprimant "son soutien" aux efforts consentis par l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Horst Kohler.
Pour sa part, M'hamed Kheddad a présenté une évaluation exhaustive du Front …

Le Maroc quitte une conférence à Tokyo la queue entre les jambes

Par Houari A. – La diplomatie marocaine vient d’essuyer un nouvel échec à l’occasion de la réunion ministérielle de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad), qui se tient dans la capitale japonaise les 6 et 7 octobre. En effet, les travaux de cette réunion ont constitué une nouvelle occasion de confirmer la solidarité des pays africains à la cause sahraouie, en mettant en échec les manœuvres politiques soutenues entreprises par le Maroc en vue d’empêcher la participation de la RASD à cet important événement.
Les travaux de la réunion de Tokyo ont été, dès le départ, marqués par des tensions politiques accrues, exacerbées par la position marocaine de vouloir dénier à la RASD tout statut de participant. Face à cette attitude marocaine, les pays de l’Union africaine ont tenu à faire preuve de solidarité avec la RASD, en refusant d’entamer les travaux de la réunion des hauts fonctionnaires en l’absence de cette dernière. La tenue de cette réunion a …

Sahara Occidental : l’ONU s’inquiète du blocus politico-médiatique imposé par le Maroc

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a indiqué que le haut-commissariat aux droits de l’homme (HCDH) est préoccupé par "le contrôle excessif", auquel sont soumis les militants des droits de l’homme et les journalistes dans les territoires sahraouis occupés.
"Les autorités marocaines continuent de restreindre l'accès au Sahara occidental aux visiteurs étrangers, y compris aux journalistes et aux avocats du Maroc ", relève le SG de l’ONU dans son rapport préliminaire sur le Sahara occidental qui sera discuté dans les prochaines jours au Conseil de sécurité.
Durant la période couverte par ledit rapport, Guterres indique que le HCDH a reçu plusieurs rapports sur la répression des manifestations revendiquant le droit du peuple saharoui à l’autodétermination, ainsi que la cessation du pillage des ressources naturelles.
Selon l’ONU, Le Haut Commissariat continue de recevoir des rapports sur l’impunité des auteurs des violations perpétrées contre les sahr…

Un ex officier de la police marocaine a l’intention de déposer plainte contre le roi du Maroc

Le Code pénal espagnol reconnait à la juridiction pénale espagnole la compétence pour connaître des faits commis par des Espagnols ou par des étrangers hors du territoire national. La nouvelle ministre espagnole de la Justice, Dolores Delgado, a annoncé publiquement que la compétence universelle sera réactivée, de sorte que les juges espagnols, investis d’une compétence universelle, pourraient enquêter sur les crimes graves commis hors du territoire espagnol. Il sera également possible pour des juges espagnols d’émettre des mandats d’arrêt à l’encontre de hauts fonctionnaires marocains accusés de violation des droits de l’homme et pourraient être condamnés par les tribunaux espagnols.Avec la compétence universelle, il est possible d’engager des poursuites devant la haute instance judiciaire à compétence nationale, l’Audience Nationale, afin que justice soit rendue contre les crimes commis dans d’autres pays si la preuve de leurs accusations a été apportée. Ces personnes peuvent être c…

Sahara Occidental : création d'un groupe d'études à l'Assemblée nationale française

L'Assemblée nationale française a annoncé la création d'un groupe parlementaire d'études sur le Sahara Occidental, composé de députés et de membres de plusieurs commissions au sein du parlement français, dont un membre du parti au pouvoir, ainsi que ceux des principaux partis politiques français.Citant le site officiel de l'Assemblée nationale française, samedi, que "le groupe est présidé par l'ami du peuple sahraoui, député du parti communiste et membre du groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR), M.Jean Paul Lecoq, ce qui traduit l'extrême préoccupation des députés français par l'avenir de ce conflit notamment en raison du rôle négatif des gouvernements français successifs et leur responsabilité historique et morale dans la persistance des souffrances du peuple sahraoui .La solidarité en faveur du peuple sahraoui s’enrichit avec un réseau international de parlementairesLe député français, M.Jean Paul Lecoq a déclaré que "cette démarch…

Maroc : Création du Regoupement Marocain Contre le Service Militaire Obligatoire

Rabat, Maroc, 23 août (EFE) – Plus de 10 000 internautes marocains ont rejoint un groupe sur le site de réseautage social Facebook contre la décision inattendue du gouvernement de Rabat de réinstaurer le service militaire obligatoire.
Pour la grande majorité des membres du  » regroupement marocain contre le service militaire obligatoire « , l’objectif de la mesure adoptée par l’Exécutif lundi dernier est d’éloigner les jeunes de toute distraction politique.
Le groupe dénonce que l’initiative, qui touche les hommes et les femmes âgés de 19 à 25 ans, a été prise sans débat social et sans dialogue avec les parties intéressées.
Comme il s’agit d’un projet de loi ordonné par le Roi Mohammed VI, il est impensable au Maroc que des voix critiques s’élèvent contre le projet, puisque les décisions du monarque ne sont pas discutées. Le seul débat sur le sujet se trouve sur les réseaux sociaux.
Le fondateur de ce groupe Facebook, Abdelah Nizar, a déclaré aujourd’hui à Efe que la décision du gouve…

Maroc : enfant se suicide le jour de l’Aïd El Adha à Ouarzazate

Les habitants de la ville de Ouarzazate ne sont pas près d’oublier ce drame. Un adolescent s’est pendu le jour sacré de l’Aïd El Adha pour échapper à la vie de pauvreté et de précarité. Au lieu de participer avec la multitude dans la cérémonie de cette fête religieuse, ce jeune a mis fin à sa vie comme s’il voulait envoyer un message à une société et un Etat marocains dépourvus de cœur.Le cas de ce garçon est un exemple de la situation qui prévaut dans le Maroc du tyran Mohammed VI : pauvreté, injustice, répression, malversation, pillage…
Les jeunes se donnent la mort pendant que Mohammed VI se balade dans les rues et les boutiques de Paris habillé comme un travesti et portant des vêtements dont les prix dépassent les 30.000 euros. Un roi voyou, égoïste, cruel dont le seul souci est de s’assurer des vacances permanentes sur le compte du contribuable marocainhttp://maroc-leaks.com/maroc-enfant-se-suicide-le-jour-de-laid-el-adha-a-ouarzazate/

Sahara Occidental : création d'un groupe d'études à l'Assemblée nationale française

L'Assemblée nationale française a annoncé la création d'un groupe parlementaire d'études sur le Sahara Occidental, composé de députés et de membres de plusieurs commissions au sein du parlement français, dont un membre du parti au pouvoir, ainsi que ceux des principaux partis politiques français.
Citant le site officiel de l'Assemblée nationale française, l'Agence de presse sahraouie (SPS) a indiqué, samedi, que "le groupe est présidé par l'ami du peuple sahraoui, député du parti communiste et membre du groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR), Jean Paul Lecoq, ce qui traduit l'extrême préoccupation des députés français par l'avenir de ce conflit notamment en raison du rôle négatif des gouvernements français successifs et leur responsabilité historique et morale dans la persistance des souffrances du peuple sahraoui et le gel de l'édification du Grand Maghreb, empêchant ainsi l'instauration de la paix dans la région".
Le dé…