Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

Le Président Bouteflika reçoit le président sahraoui Mohamed Abdelaziz

ALGER - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a reçu, dimanche à Alger, le président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Abdelaziz, secrétaire général du Front Polisario.
L'audience s'est déroulée en présence du ministre d'Etat, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia, du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah, et du ministre des Affaires maghrébines, de l'Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

Le parti communiste russe réaffirme sa position en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination

MOSCOU- Le chef du département international du Comité central du parti communiste russe, Andrei Filipov, a réitéré la position de son parti en faveur du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination, soulignant la nécessité de poursuivre les contacts entre sa formation politique et le Front Polisario afin de sensibiliser l’opinion publique russe, a rapporté l'agence de presse sahraouie (SPS).
M. Filipov, qui a reçu le représentant du Front Polisario, Ali Salem Mohamed Fadel, à Moscou, a insisté sur " la nécessité de poursuivre les contacts entre le Parti communiste et le Front Polisario afin de sensibiliser l’opinion publique russe, en particulier les nouvelles générations, sur la lutte légitime du peuple sahraoui pour la liberté et l’indépendance.
Au cours de cette réunion, le représentant sahraoui a informé son interlocuteur sur les derniers développements de la cause sahraouie, portant sur l'embargo médiatique et militaire imposé par l’occupant marocain sur les…

Sahara occidental : nouvelle tournée de Christopher Ross dans la région

WASHINGTON - L'envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara occidental, Christopher Ross, entamera à partir de lundi prochain une visite de dix jours dans la région pour tenter de relancer les négociations entre le Front Polisario et Rabat. Le médiateur de l’ONU aura des discussions avec les responsables du Maroc et du Front Polisario, et se rendra également en Algérie et en Mauritanie en leur qualité de pays observateurs du processus de paix dans le Sahara occidental, a indiqué à l’APS Ahmed  Boukhari, représentant du Front Polisario auprès de l’ONU, sans, toutefois, donner d'indications sur l’itinéraire précis de M. Ross. Il a seulement fait savoir que l’émissaire de l’ONU rencontrera les dirigeants sahraouis le 27 novembre prochain à Tindouf. Selon M. Boukhari, le nouveau périple de Ross pour tenter de déblayer le terrain pour de nouvelles négociations entre Rabat et le Front Polisario sonne comme un désaveu  aux déclarations du ministre des Affaires…

L'UE pour une solution permettant l'autodétermination du peuple sahraoui

BRUXELLES - La Haute représentante de l'Union européenne (UE) aux Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, a réitéré la position de l'UE en faveur d'une "solution politique juste, durable et mutuellement acceptable" qui permettra au peuple du Sahara Occidental "d'exercer son droit à l'autodétermination".
Interpellée par l'eurodéputé Paloma Lopez Bermejo du groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, sur le rôle de l'UE dans l'application de la résolution 1514 (XV) de l'Assemblée générale des Nations unies quant à la décolonisation du Sahara Occidental et en particulier l'application du principe d'autodétermination grâce à l'expression libre et authentique de la volonté des populations de ce territoire occupé par le Maroc, la Chef de la diplomatie européenne a affirmé que l'UE soutient les efforts du Secrétaire général des Nations unies en vue du règlement …

Le Polisario appelle le Conseil de sécurité à briser l'impasse actuelle dans le processus de paix au Sahara occidental

NEW YORK (Nations Unies) - Le Front Polisario a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à briser l'impasse préoccupante actuelle dans laquelle se trouve le processus de paix au Sahara occidental en raison de l'intransigeance du Maroc, affirmant que ce conflit "ne peut pas se prolonger infiniment". Dans une lettre adressée récemment par le représentant du Front Polisario auprès de l'ONU, Ahmed Boukhari, au président du Conseil de sécurité, M. Boukhari a souligné que le Front Polisario a salué l’appel du SG des Nations Unies Ban Ki-moon aux parties du conflit, "le Front Polisario et le Maroc à s’engager dans des négociations pour trouver une solution au conflit, et à coopérer avec l’Envoyé personnel, Christopher Ross, afin de parvenir à un règlement équitable au conflit du Sahara occidental". Affirmant que le Maroc ne peut poursuivre dans sa campagne d’escalade qui "consolide " son occupation illégale du Sahara occidental, M. Boukhari, cité sam…

L'Afrique du Sud ne ménagera aucun effort pour l’indépendance du Sahara Occidental (ministre)

L’Afrique du Sud ne ménagera aucun effort pour l’indépendance du Sahara Occidental, dernière colonie sur le continent africain, a affirmé dimanche dans les camps de réfugiés sahraouis, le ministre de la Culture de la République d’Afrique du Sud, Emmanuel Nkasinathi Mithetwa.
S’exprimant en marge de la cérémonie de signature, avec son homologue sahraouie, Khadidja Hamdi, d’un protocole de coopération culturel entre les deux pays, M. Mtihetwa a exprimé aussi l’engagement de son pays à soutenir le front Polisario dans les prochaines étapes à adopter à l’issue de son prochain congrès, prévu à la mi-décembre prochain.
Il a, par ailleurs, lancé un appel à la communauté internationale, et à l’ONU en particulier, afin de "hâter le règlement de la question du Sahara Occidental et de mettre un terme aux souffrances du peuple sahraoui", avant de convier le peuple sahraoui à "rester fidèle au serment des martyrs tombés au champ d’honneur pour le recouvrement de la liberté".
Fu…

Le G20 déterminé à lutter contre le terrorisme et de prendre en charge la question climatique

Au deuxième jour des travaux du Sommet des pays du G20, les chefs d'Etat les plus puissants du monde devaient mettre en œuvre lundi les réponses "fortes" aux attentats de Paris, mais aussi trouver un compromis pour la prise en charge de la question relative au climat en prélude à la COP21, prévue prochainement en France.
Le sommet réuni depuis dimanche dans la station balnéaire d'Antalya (sud de la Turquie), doit s'achever en milieu de journée après une laborieuse nuit de négociations. Les Etats du G20 vont affirmer leur "détermination" à trouver à la COP21 de Paris un accord respectant l'objectif de "limiter le réchauffement climatique à 2 degrés". Le G20 souhaite que la COP21 accouche d'un "protocole, autre instrument ou accord ayant force juridique" et "s'appliquant à toutes les parties". "Nous reconnaissons que 2015 est une année décisive", soutiennent les vingt premières puissances économiques mondial…

Le ministre sud-africain des Arts et de la Culture entame une visite de travail à la République sahraoui

Le ministre le ministre sud-africain des Arts et de la Culture, Mathi Mthethwa est arrivé samedi aux camps de réfugiés sahraouis dans le cadre d’une visite de travail de trois jours à la République arabe sahraoui démocratique (RASD). Au cours de cette visité, le ministre sud- africain signera un accord dans le domaine culturel entre la RASD et l’Afrique du sud ce qui va renforcer la coopération interculturels et contribuer au renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.
M. Mthethwa aura des entretiens avec des ministres et des hauts responsables sahraouis et visitera les wilayas d’Aousserd et Boujdour et un certain nombre d'institutions nationales afin de voir de prés la réalité des réfugiés sahraouis et l'expérience nationale.
La visite reflète la solidité des relations fraternelles entre l'Afrique du Sud et la RASD et la position indéfectible de cet pays envers de la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l’indépendance.(SPS)

Le Président de la République condamne les "ignobles attentats terroristes" perpétrés à Paris

Le Président de la République, SG Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, a fermement condamné samedi les "ignobles attentats terroristes" perpétrés la veille à Paris, réitérant l'engagement et la détermination de son pays à lutter contre le terrorisme.

"C'est avec une grande indignation et une profonde consternation et émotion que nous avons appris les ignobles attentats terroristes, perpétrés le vendredi, 13 novembre 2015 à Paris faisant des dizaines de morts et de blessés", a écrit le Président de la République dans un message adressé à son homologue français, François Hollande.
"Face à ces actes que l'on ne peut qualifier que de crimes contre l'humanité, et qui ont jeté dans l'émoi et la consternation tous les peuples épris de paix, de liberté et de justice, je tiens à vous exprimer, au nom du peuple sahraoui ainsi qu'en mon nom propre mes sincères condoléances et ma vive compassion", a t-il ajouté.
"Fidèle à son engagement da…

Manifestation en Espagne pour annuler la déclaration de la honte de Madrid et exiger l'indépendance du Sahara Occidental

MADRID - Des milliers de personnes ont manifesté samedi après-midi à Madrid pour réclamer au gouvernement espagnol l'annulation de "la déclaration de la honte" signée à Madrid en 1975 et qui a permis l'invasion marocaine des territoires sahraouis.
"L'Etat espagnole doit payer sa dette envers le peuple sahraoui", "l'Espagne complice de l'occupant Maroc", scandaient les manifestants, qui ont démarrés de la place d'Atocha, au centre Madrid, appelant également à l'annulation de "la déclaration de la honte, tâche noir de l'histoire du pays."
La marche de solidarité avec les Sahraouis a pris fin devant le siège du ministère espagnol des Affaires extérieures et de la coopération.
"Vive le Sahara occidental libre, pour le droit à l'autodétermination du peuple sahraoui", peut-on lire sur les banderoles brandies par les participants à cet événement qui ont également scandé "pour une grande solidarité int…

40e EUCOCO: le Sahara Occidental, l’un des territoires les plus minés au monde

MADRID - Le Sahara Occidental reste l’un des territoires les plus minés au monde à la suite de l’invasion militaire et occupation marocaine du territoire à partir de 1975, ont affirmé samedi à Madrid les participants à la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), appelant l’occupant marocain à assumer ses responsabilité envers les victimes de ces mines.
"On estime qu’il y’a plus de 7 millions de mines dans les territoires sahraouis en plus grandes quantités d’armes à sous-munitions et des restes explosifs de guerre", ont déploré les participants à l’atelier, Mur, Mines et victimes des mines, expliquant que la plupart des mines sont enterrés dans la zone située à l’est du mur de l’occupation (le mur de la honte) construit par l’armée marocaine au Sahara Occidental dans les années 80, long de 2720 Km et considéré comme le plus grand champ de mines au monde."
Les mines et munitions non explosées, soulignent les participants, "…

Attentats à Paris: l'Afrique solidaire, appelle à poursuive le combat contre le terrorisme

Plusieurs pays d'Afrique, l'Algérie en tête, frappés par le terrorisme, ont exprimé samedi leur solidarité avec la France après les attentats de Paris qui ont fait au moins 128 morts et appelé à renforcer la coopération contre le terrorisme.
Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a exprimé sa "profonde indignation suite aux attentats qui ont visé la capitale française, les qualifiant de "véritable crime contre l'humanité", dans un message adressé à son homologue français, François Hollande.
"C'est avec stupeur et profonde indignation que j'ai appris les lâches attentats qui viennent d'être perpétrés à Paris et qui ont causé un lourd bilan en vies humaines. Cette horreur planifiée constitue un véritable crime contre l'humanité", a écrit le président Bouteflika dans son message.
"L'Algérie condamne énergiquement ces crimes terroristes qui attestent encore une fois, malheureusement, que le terrorisme est un fléa…

40e EUCOCO : appel au respect des droits de l’Homme et la libération des prisonniers sahraouis

MADRID - Les participants à l’atelier sur les droits de l’Homme et les territoires occupés ont dénoncé samedi à Madrid les violations et les exactions commises par l’occupant marocain dans les territoires sahraouis occupés, appelant à l'arrêt immédiat de la répression des droits de l’homme et la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis détenus dans les prisons marocaines.
"Nous continuons à soutenir la lutte du peuple sahraoui dans les territoires occupés", ont affirmé les participants à cet atelier de la 40e édition de la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), exigeant "la tenue rapidement du référendum d’autodétermination du peuple sahraoui".
Ils réclament, également, l'"arrêt de la répression des droits de l'Homme et la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis", soulignant que "les organes internationaux (ONU, UE, et Conseil des Nations unies pour les droits de…

Le camarade Banbari continue la grève de la faim

Le journaliste sahraoui, prisonnier politique, Mohamed Banbari, continue sa quatrième journée de grève de la faim dans la Prison Noire de El Aaiun. D’après sa famille, il s’est évanoui à plusieurs reprises à cause de la pression qu’il subit et d’une baisse de son taux de sucre.
El Banbari, âgé de 46 ans, correspondant d’Équipe Média dans la ville de Dakhla occupée, fut arrêté le 26 août quand il se rendit au commissariat de police de la ville pour renouveler sa carte d’identité. Une fois au commissariat il fut soumis à de mauvais traitements pendant quatre jours, et fut condamné à un mois de prison.
Les choses n’en sont pas restées là. Pendant son séjour à la Prison Noire, il fut mis au courant que les autorités d’occupation avaient l’intention de fabriquer un autre cas contre lui. Cette manipulation se doit au refus d’El Bandari d’une offre de liberté et d’un meilleur niveau de vie contre le renoncement à ses convictions et ses activités médiatiques et de droits humains.
Le juge du …

Eucoco: appel à une large mobilisation internationale pour accélérer le processus de décolonisation du Sahara occidental

MADRID - Le président de la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), Pierre Galand, a appelé jeudi à Madrid, à une large mobilisation internationale pour accélérer le processus de décolonisation du Sahara Occidental, occupé par le Maroc depuis 40 ans.
L’’‘ONU n’a pas rempli ses obligations’‘ concernant le conflit du Sahara occidental, a souligné M. Galand, à la veille de la 40ème édition de l’EUCOCO qui se tiendra vendredi et samedi à Madrid, appelant à cet égard à ‘‘ une large mobilisation de l’ensemble de l’opinion publique internationale, surtout en Espagne et en France’‘.
Ces deux pays, explique M. Galand, dans une déclaration à la presse, ‘‘ont deux rôles importants à jouer, dans la décolonisation du Sahara Occidental’‘, rappelant que ‘‘ le gouvernement espagnol a, foulant aux pieds le droit international, foulant aux pieds le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui, rétrocédé en 15 novembre 1975, une partie de l’administration po…

40e EUCOCO: une opportunité pour réitérer le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination

La 40e édition de la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), qui se tiendra vendredi et samedi à Madrid, sera l'occasion pour les participants de réitérer le droit "inaliénable" du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance et de contribuer au processus de paix au Sahara Occidental occupé par le Maroc.
"Les EUCOCO sont, sans aucun doute, le rendez-vous annuel le plus important du mouvement de solidarité européen avec le peuple sahraoui, qui de plus en plus a acquis une dimension globale, et non seulement européenne", ont indiqué les organisateurs de cette conférence.
Lors de cette conférence de solidarité avec le Sahara occidental, ajoutent-ils, il est question également d'"atteindre d'autres objectifs tels que : dénoncer la violation systématique des droits de l'Homme de la part du Maroc dans les territoires occupés du Sahara occidental et donner un support à la lutte que la po…

Des juristes et eurodéputés appellent l'UE à "plus d'engagement" dans la cause du Sahara Occidental

Les participants à la Conférence sur "les droits de l’Homme et le respect de la légalité internationale au Sahara Occidental", organisée lundi et mardi au Parlement européen à Bruxelles, ont convenu d'appeler l'Union européenne à s'engager davantage pour la cause du peuple du Sahara Occidental.
Les juristes, experts en droit international et eurodéputés présents à cette conférence, organisée à l'initiative de l'association internationale des juristes pour le Sahara occidental avec le soutien du groupe de gauche et de l'intergroupe pour le Sahara Occidental au Parlement européen, ont convenu de publier très prochainement une déclaration dans laquelle ils comptent appeler le Parlement européen et les autres institutions de l’UE à "plus d’engagement dans cette cause".
Dans le projet de déclaration, les participants à la conférence réaffirment que le conflit au Sahara Occidental est "une question de décolonisation", mettant ainsi l'…

Sommet UE-Afrique sur la migration: un plan d'action et la Déclaration de La Valette sanctionneront les travaux

LA VALETTE- Les travaux du sommet euro-africain sur la migration, qui se poursuivent jeudi dans la capitale maltaise, devront être sanctionnés par l'adoption de la Déclaration de La Valette et d'un plan d'action commun.
Un des principaux éléments défendus par l'Algérie, lors des négociations de ces deux documents et qui seront soumis à l'adoption du sommet, est l'étroite relation entre la migration et le développement.
"Si on veut s'attaquer de manière sérieuse et durable aux causes profondes du phénomène de la migration, il faut régler les problèmes du développement pour fixer les populations là où elles sont", a déclaré à l'APS un membre de la délégation algérienne, insistant sur la nécessité pour l'Europe d'investir davantage en Afrique et "ne plus la considérer juste un marché".
L'Algérie a également plaidé pour l'ouverture des canaux de la migration légale "pour combattre de manière durable le phénomène de…

Le ministre de la Justice et des Affaires religieuses exhorte les participants au dialogue interreligieux à étaler les valeurs de la justice

Le ministre de la Justice et des Affaires religieuses, M. Hamada Salma a exhorté dimanche les participants au 10em forum du dialogue interreligieux pour la paix, à étaler les valeurs de la justice pour faire face à toutes les formes d'injustice et d'agression commis à l’encontre du peuple sahraoui par le Maroc. "La promotion du style de dialogue comme un modèle pour résoudre les questions humanitaires et formuler le message auquel aspirent l’humanité, afin d’instaurer la confiance, la réconciliation, la paix et la sécurité", a déclaré M. Hamada Salma dans son discours à l'ouverture du Forum. "Nous sommes partisans de la paix, malgré les souffrances qui vivons depuis 40 ans en raison de l'agression et de l'injustice, nous recevons aujourd’hui les adeptes des religions divines pour adresser le message des religions à la paix et à la justice", a-t-il ajouté. Il a également souligné que le Forum se tient dans d'une circonstance marqué par l’escal…

Ouverture à Boujdour de la 10ème édition du forum pour le dialogue interreligieux

La 10ème édition du forum pour le dialogue interreligieux s’est ouverte dimanche au centre informatique de Chahida Naaja à la wilaya de Boujdour, en présence du président du CN, du SG de l’UJSARIO et le ministre de la Justice et des Affaires religieuses, ainsi que des personnalités religieuses d'Algérie, de Mauritanie et des chercheurs des États-Unis d’Amérique. Ont également pris part à cette édition, les imams et érudits de la RASD en présence des membres du Secrétariat national du Front Polisario et des cadres représentants les diverses institutions gouvernementales de la RASD. Intervenant à l’ouverture de cette édition, le ministre de la Justice et des Affaires religieuses, M. Hamada Selma a exhorté les participants à manifester les valeurs de la justice appelés par les livres divins pour faire face à toutes les formes d'injustice Le forum débattra le thème du Prophète Yahya (paix sur lui) à travers plusieurs conférences animées par les imams et érudits musulmans, des ch…

Le règlement de la question sahraouie contribuera à l'instauration de la stabilité dans la région maghrébine

Les participants à la conférence sur le Sahara Occidental qui s'est tenue mardi à Beyrouth (Liban) ont mis l'accent sur l'importance de parvenir, dans les plus brefs délais, à un règlement de la question du Sahara Occidental qui se veut un "prolongement des luttes des peuples arabes depuis le siècle dernier pour la libération du joug colonial".
Dans la Déclaration de Beyrouth ayant sanctionné les travaux de la conférence organisée sous le thème "Sahara Occidental : conflit et cause", les intervenants ont mis en garde contre les graves répercussions du conflit du Sahara Occidental sur la stabilité de la région du Maghreb arabe, notamment la menace terroriste, a indiqué mercredi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale.
Les conférenciers ont estimé nécessaire de parvenir à une solution juste au conflit du Sahara Occidental et garantir le droit du peuple sahraoui de vivre dans un Etat indépendant et souverain,…

Règlement du conflit au Sahara occidental: Le président Abdelaziz salue l'appel de Ban Ki-moon à « de véritables négociations»

Le président sahraoui, Mohamed Abdelaziz a salué jeudi l'appel du Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon à "de véritables négociations entre le Front Polisario et le Maroc qui doivent être lancées dans les prochains mois et devant aboutir à l'autodétermination du peuple sahraoui".

Dans une déclaration dont une copie est parvenue à l'APS, M. Abdelaziz a indiqué que "la déclaration du Secrétaire général de l'ONU conforte les postulats historiques et juridiques qui sous-tendent la cause sahraouie, en ce que le Sahara occidental n'est pas un territoire marocain et que son statut final est étroitement lié à la décolonisation à travers l'exercice par le peuple sahraoui de son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance".

Après avoir qualifié l'appel de Ban Ki-moon de "carton rouge" adressé au Maroc, le président sahraoui a indiqué que cet appel "est un message on ne peut plus clair au Raoyaume du M…

Ban Ki-Moon appelle à ‘‘de véritables négociations‘‘ permettant l’autodétermination du peuple sahraoui

NEW YORK - Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon a appelé mercredi à New York à de véritables négociations entre le Front Polisario et le Maroc qui doivent être lancées dans les prochains mois et devant aboutir à l’autodétermination du peuple sahraoui.
‘‘ J’appelle instamment toutes les parties dans la région et au sein de la communauté internationale la plus large de tirer profit des efforts intensifs (menés) par mon envoyé personnel (Christopher Ross) pour faciliter le lancement de vraies négociations dans les prochains mois ‘‘, a déclaré Ban Ki Moon.
Il a ajouté ‘‘ sous ma direction, mon envoyé spécial Christopher Ross a intensifié ses efforts pour faciliter l’entrée (des deux) parties (Front Polisario-Maroc) dans des négociations sans conditions préalables et de bonne foi afin de parvenir à une solution politique mutuellement acceptable, permettant l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ‘‘.
Tout en soulignant que le statut définitif du Sahara Occidental a fait …

Quatre organisations de défense des droits de l’homme appellent à libérer 21 sahraouis incarcérés par le Maroc

Quatre organisations de défense des droits de l’homme ont lancé un appel jeudi pour libérer 21 prisonniers purgeant de longues peines de réclusion, liées au mouvement de protestation de 2010 au Sahara occidental, ou leur accorder un procès équitable devant un tribunal civil.
L’appel a été lancé conjointement par les organisations Human Rights Watch (HRW), Amnesty International, l’action des Chrétiens pour l’abolition de la torture et l’association sahraouie des victimes des violations graves, selon un communiqué de HRW, transmis jeudi à l’APS.
En novembre 2010, les forces de sécurité marocaines ont démantelé le camp de protestation installé par des sahraouis un mois auparavant à Gdeim Izik, au Sahara occidental occupé, rappellent ces ONG, citant également les troubles qui ont eu lieu à El-Aâyoun, la plus grande ville sahraouie.
Un tribunal militaire marocain a condamné le 17 février 2013, lors d’un procès marqué par de graves irrégularités, 25 hommes parmi lesquels se trouvaient des …