Le Monde Diplomatique: Mohamed VI contrôle les investissements, les Marocains vivent sous la pauvreté


Il a cité l'édition française magazine quotidien algérien Echorouk « Le Monde Diplomatique » pour le mois d'Octobre que le Maroc a été « choqué » de son règne, et que les prochaines élections législatives prévues le 7 Octobre, « ne changera rien » dans le Royaume du Maroc qui vivent le statut social « difficile. »
Le magazine mensuel français en Robutaj est journaliste Tdtij et les noms de leurs villages noms par crainte de représailles, que l'opposition « trouver beaucoup de difficultés à défendre les concessions maigres » figurant dans la Constitution de 2011, compte tenu dans le contexte caractérisé par la « subordination » des médias, « la remise en cause de l'autorité Le roi Mohammed VI est banni. "
Le journaliste Pierre Dom a dit que la nouvelle constitution proposée par le roi Mohammed VI Juillet 2011 dans le cadre de la soi-disant « printemps arabe », le transit marocain, « ne changeait rien rien de l'influence et de l'autorité du roi », regrettant le fait que les ambassades occidentales, en particulier les Français « continuent seul à rendre hommage aux progrès Démocratique "du Maroc.
"Le roi reste la base du système marocain, législatif, exécutif, judiciaire et même financier par le biais de la National Investment Company, qui détient 60% de la famille royale", a déclaré un professeur de science politique à l'université de Rabat. "Mohammed VI reste l'acteur économique le plus important du pays."
Le magazine a souligné que l'investissement Société nationale, qui a atteint son chiffre d'affaires de 5,3 pour cent du PIB du Maroc en 2015 « dominent tous les principaux secteurs économiques marocains », et ainsi que d'autres institutions appartenant à la National Investment Company, en particulier les banques, les compagnies d'assurance et des communications grand espace commercial et les sociétés immobilières, du tourisme et de l'énergie Propre Mohammed VI reste "le plus grand propriétaire de terres agricoles au Maroc".
Selon les politiciens marocains journaliste interrogé ils observateurs partout aller, en soulignant qu'ils « Erafon pour un véritable changement démocratique », appelant à « une répartition égale de la richesse du pays » et a déclaré que « le Maroc est de 12 millions de personnes vivent avec moins de deux dollars par jour, mais le roi obscène Rich ", soulignant que" entre 2011 et 2016 la richesse du roi a augmenté de manière significative, et le taux de pauvreté a également augmenté, et ce n'est pas normal "

Aucun commentaire

Fourni par Blogger.