Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2017

La maladie du roi Mohammed VI: une réunion d'urgence de la famille régnante et des questions sur le calife

Palais Royal marocaine continue de cacher la maladie du Roi Mohammed VI, au milieu des rapports d'une réunion d'urgence de la famille royale au Maroc pour discuter de la prochaine Calife, et a parlé des sources médiatiques sur la maladie Roi Mohammed VI du Maroc et de l'état de santé, selon des sources Nomideauz, soulèvent beaucoup de controverses et des questions à l'intérieur et à l'extérieur du Maroc, et Ce n'est pas seulement sur la santé du roi malade, mais sur le destin et l'avenir du royaume, où le prince héritier n'a pas encore atteint le rêve. Une situation où il y a le régime royal marocain soulève plusieurs problèmes et la complexité dans le cas d'une urgence d'autant plus que les fuites parlent de souffrances incurables de la maladie de Mohammed VI, que la constitution marocaine, le trône va au fils aîné des hommes plus âgés que les descendants du roi, il est le fils aîné est le prince héritier et par ailleurs si le roi désigné lors …

Le Monde Diplomatique: Mohamed VI contrôle les investissements, les Marocains vivent sous la pauvreté

Il a cité l'édition française magazine quotidien algérien Echorouk « Le Monde Diplomatique » pour le mois d'Octobre que le Maroc a été « choqué » de son règne, et que les prochaines élections législatives prévues le 7 Octobre, « ne changera rien » dans le Royaume du Maroc qui vivent le statut social « difficile. » Le magazine mensuel français en Robutaj est journaliste Tdtij et les noms de leurs villages noms par crainte de représailles, que l'opposition « trouver beaucoup de difficultés à défendre les concessions maigres » figurant dans la Constitution de 2011, compte tenu dans le contexte caractérisé par la « subordination » des médias, « la remise en cause de l'autorité Le roi Mohammed VI est banni. " Le journaliste Pierre Dom a dit que la nouvelle constitution proposée par le roi Mohammed VI Juillet 2011 dans le cadre de la soi-disant « printemps arabe », le transit marocain, « ne changeait rien rien de l'influence et de l'autorité du roi », regrettan…

Les princesses et les princes du Maroc monopolisent l'investissement et saisissent la richesse du pays

Peu de Marocains sont ceux qui connaissent les activités commerciales des princesses Marie nom Belle, les sœurs du roi Mohammed VI et les activités de son frère, le prince Rashid, commercial, selon la réalisation publié le magazine « agent Tel » (agent Thiel) dans la question de la fin de la semaine, chacun de ces « grandes entreprises » (Holding ), Établi entre 2004 et 2007, le règne de leur frère le roi actuel, qui a été nommé roi prédateur en raison de son acquisition de pouvoir et de richesse. L'activité royale du Maroc est souvent limitée à la Royal Holding Company (NIS), la plus grande holding marocaine, et à Siger, détenue par le roi Mohammed VI, le propriétaire de la plupart des actions de National Investment Company, . Selon le même magazine. Quand j'ai décidé, « le Maroc Investment Company » (SNI) et la société « Omnium Afrique » (ONA) de se retirer du marché boursier en 2010 a vu la lumière de nombreux groupes (Alholdeng) tels que « Broviduns Holding » (Providence H…