Accéder au contenu principal

La mystérieuse maladie de Mohammed VI, roi du Maroc


Est toujours le roi de la maladie Maroc Mohammed VI soulève la curiosité du peuple marocain
Après l'apparition de Mohammed VI, qui a développé les signes de la maladie et de l'emphysème dans l'abdomen et la tête, et les changements physiologiques mettre en évidence le cas de maladie dont souffre.
Mais qu’est-il arrivé au roi du Maroc ? Voilà une question qui enflamme discrètement tout le pays. Car la santé du monarque est un tabou. On en parle à mi-voix, sans le crier. Pourtant tout le monde a remarqué les changements physiques. C'est en effet un secret de polichinelle dont personne ne parle, mais que tout le monde sait ou presque. Pourtant la toile frémille de nouvelles ou d'observations difficiles à confirmer. 
Et révélant les autorités marocaines à la maladie Mohammed VI et plonger dans la prison chaque journaliste ou auteur traite avec le roi de la maladie du Maroc.
En novembre 2014, le roi du Maroc a dû annuler une visite en Chine à cause d’un syndrome grippal aigu, accompagné d’une fièvre à 39,5 degrés et compliqué d’une bronchite. Le 6 juillet dernier, lors d’une cérémonie officielle, il s’est présenté en s’appuyant sur une béquille. L’image a suscité une large émotion dans le pays et une causerie religieuse qu’il devait présider ce jour-là a été annulé.
Et manquer le Roi du Maroc en France pour un traitement médical parmi la sécurité serrée et empêcher la visite de la presse et l'accès à son état de santé, qui est devenu continue de se détériorer avec le début de l'année 2016

Commentaires

  1. Rien de neuf dans votre article! Sérieux? Vous êtes journalistes? Vous faites un article pour dire qu'il y a des rumeurs qui disent que le roi du Maroc est malade!
    En plus vous mettez une photo de la campagne de don de sang pour crédibiliser votre article.
    Pfffffff

    RépondreSupprimer
  2. Roi injuste digne de mort

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Opéré en France : Mohammed VI serait sur le point d’abdiquer

Par Sadek Sahraoui – Le très sérieux site Maroc Leaks, animé par le hacker Chris Coleman, rapporte que Mohammed VI a décidé de hâter son abdication. Le roi du Maroc, dont tout le monde sait maintenant qu’il a une santé des plus fragiles, semble être ainsi convaincu que le moment était venu pour lui de céder sa place à son fils. C’est la raison pour laquelle, soutient Maroc Leaks, que Mohammed VI emmène ces derniers temps son rejeton dans toutes ses sorties officielles. «Il semble que le roi du Maroc, conscient de son état de santé fragile, est pressé de préparer son fils pour la succession à la tête du trône alaouite. Son opération sur le cœur en France et sa sortie de la clinique béquille à la main prouvent que la maladie dont il est atteint se trouve dans un état avancé», explique la même source.
Le site dirigé par Chris Coleman rappelle que de nombreux éléments corroborent la thèse du départ de Mohammed VI. Il cite à ce propos que deux députés français (Guy Teissier – Les Républica…

Mohammed VI est assis sur un baril de poudre qui peut exploser à tout moment

Le Makhzen opte pour la répression
Le recours par Rabat à la force contre la pauvre population de Jerada prouve que le makhzen est à court d’arguments et qu’il a peur d’une contagion générale de la protestation. Le roi Mohammed VI est assis sur un baril de poudre qui peut exploser à tout moment, en raison du fait que la situation sociale au Maroc est partout aussi catastrophique qu’à Jerada. Cette localité est secouée depuis des mois par des protestations sociales. A l’appel des militants du Hirak de Jerada, une grève générale a été observée jeudi dans l’ancienne ville minière en réponse à l’intervention «brutale», la veille, des forces de répression pour disperser un sit-in pacifique tenu par des mineurs pour dénoncer la misère, l’exclusion et le chômage. Mercredi, plusieurs dizaines d’ouvriers avaient en effet décidé d’observer un sit-in dans les puits de charbon, bravant la décision injuste d’interdire toute manifestation non autorisée au préalable.
Quelques heures après la publica…

Le roi «chante» l’hymne israélien à Agadir : les Marocains en colère

Par Karim B. – L’hymne national israélien a retenti à Agadir, lors d’une cérémonie de remise de médailles à l’occasion des championnats du monde de judo qui se tiennent au Maroc depuis vendredi. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux montre des tribunes vides au moment où l’hymne de l’Etat sioniste retentissait et son drapeau hissé sur un écran géant. Les Marocains présents ont choisi de quitter la salle pour ne pas cautionner la décision de leur roi de leur imposer un premier pas vers le rétablissement des relations avec l’Etat hébreu. Des sources médiatiques évoquent des manifestations qui auraient eu lieu à Agadir pour protester contre ce piège tendu par Mohammed VI à ses sujets. Le réchauffement des relations entre Israël et de nombreux pays arabe est dans l’air. Et il va de soi qu’au Maghreb, ce sera le régime monarchique de Rabat qui officialisera le «retour à la normale» dans les rapports douteux qui ont toujours existé entre le palais – depuis Hassan II, voire avant – jusqu’…

LE MAROC AU BORD DE LA FAILLITE

Les dépôts de bilan des entreprises et la hausse du chômage prennent des proportions alarmantes.
Sale temps pour l’entreprise privée de toutes tailles, particulièrement pour les PME. Les chiffres de la société de Inforisk sont hallucinants de par leur résonance numérique. Pour Inforisk, 8.088 entreprises marocaines ont officiellement fait faillite durant l’année 2017, en hausse de 8,5% par rapport à 2016. Et dans son Indice global des défaillances, la société d’assurance- crédit internationale Euler Hermes révèle que le Maroc figure sur la liste des pays qui enregistreront les plus fortes hausses de défaillances en 2018 (une hausse prévue de 8%).
«Attention à l’effet domino!», prévient Ludovic Subran, chef économiste d’Euler Hermes. Le cas la Samir est très édifiant pour parler justement de cet effet domino, dans ce sens où les grandes entreprises contribuent directement et indirectement à la défaillance d’entreprises plus petites, en étalant sur plusieurs mois, voire plus d’un an, les…

Conflit du Sahara Occidental : le Qatar poignarde l’Algérie dans le dos

Par Sadek Sahraoui – En plus d’avoir la mémoire courte, le Qatar est une monarchie ingrate. En dépit des intenses efforts diplomatiques déployés ces derniers mois par la diplomatie algérienne pour lui éviter de subir les foudres de ses voisins arabes qui ne rêvent que de la rayer de la carte, cette micro-monarchie n’a rien trouvé de mieux que donner un coup de poignard dans le dos à l’Algérie et au peuple sahraoui. Encore un, puisque ce pays a tellement fait de mal à l’Algérie par le passé. A l’issue des travaux de la 7e session de la réunion de haut niveau Maroc-Qatar qui vient de se tenir au Maroc, le Premier ministre du Qatar, Abdullah Ben Nasser Ben Khalifa Al-Thani, a accepté en effet de signer un communiqué reniant carrément la justesse de la cause sahraouie. Doha ne s’est entouré d’aucune forme de réserve. «Le règlement du conflit régional autour du Sahara doit être basé sur la souveraineté du royaume du Maroc et sur le respect de son intégrité territoriale et nationale», soul…

Washington répond au chantage marocain

Au Maroc, les décideurs pêchent parfois de naïveté. Personne n’ignore la position du Maroc par rapport à la question palestinienne. Israël est un allié de Rabat et ses intérêts priment sur le sort de Jérusalem et le peuple palestinien. Par conséquent, la décision d’envoyer leur ministre Bourita à Jérusalem (Alqouds) a été faites avec deux objectifs dans la ligne de mire:
– Amener le président Trump a accepter de recevoir le roi Mohammed VI et vendre l’image de la photo de famille autant au niveau interne qu’externe.
– Alléger le poids de la proposition américaine qui sera présenté dans quelques jours au Conseil de Sécurité dans le cadre de la recherche d’une solution au conflit du Sahara Occidental.
La réponse américaine au chantage marocain a été on me peut plus claire: envoyer leur ambassadeur en Algérie aux camps des réfugiés sahraouis et rappeler que la solution doit être basée sur le respect au principe sacré d’autodétermination.  Maroc Leaks.

L’Algérie rejoint le club fermé des pays ayant une défense aérienne intégrée

«Désormais, l’armée de l’air algérienne possède le système russe Polyana D4M1, qui lui permet d’intégrer le club fermé des pays ayant une défense aérienne intégrée», rapporte le site russe Sputnik qui se réfère à une vidéo diffusée par le site d’information militaire Menadefense. Le système de défense antiaérienne «a été aperçu le 9 avril lors de la visite du général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’armée algérienne, à la 2e Région militaire dans l’ouest du pays», explique le site russe.
«Le Polyana D4M1 est capable de commander et coordonner les systèmes de défense antiaérienne mobiles de différentes portées et de différentes natures, en partageant les données entre eux et en prenant la commande de tir de chacun d’eux», lit-on dans l’article de Sputnik, qui explique que le nouveau système acquis par l’armée algérienne «permet aussi de dissimuler les systèmes comme le S-300, le Tor, le Buk M2 et Pantsir S1 (tous opérationnels en…

Le prince héritier du Maroc reçoit François Hollande

le prince héritier Moulay El Hassan du Maroc a présidé à Rabat un dîner en l’honneur de François Hollande qui donnait une conférence ce jour-là dans la capitale. Le Roi Mohammed VI est en convalescence de son opération ( un flutter auriculaire suite à des troubles du rythme cardiaque) du 26 février dernier à Paris. Il se repose dans son château de l’Oise à Betz, où il dispose d’un parc de 70 hectares. L’absence de la princesse Lalla Salma à ce dîner a suscité de nombreux commentaires, d’autant que la presse espagnole se fait l’écho d’une possible séparation entre le roi et son épouse, voire d’un divorce. Il n’y a pas eu pour le moment une réaction officielle de la Cour à l’article du magazine Hola qui annonce un divorce, et qui a été ensuite repris uniquement par d’autres magazines et quotidiens espagnols.
Le magazine espagnol Hola est réputé pour son sérieux mais ne connaissant pas les sources qui ont permis au magazine, seul, d’affirmer que le roi Mohammed VI et la princesse Lalla …

Le conseil de grande canarie lance une campagne contre la compagnie aérienne "Binter" qui assure des vols entre l’archipel et la ville sahraouie occupée Dakhla

Le conseil de grande canarie (Espagne) a lancé vendredi une campagne contre la compagnie aérienne "Binter de canary" qui exploite la ligne entre l’archipel et la ville de Dakhla située dans la partie du Sahara occidental occupée par le Maroc.
Le ministre de la solidarité internationale de grande canarie, Carmelo Ramirez a souligné dans un communiqué que la "permission donnée par le Maroc à cette compagnie aérienne pour exploiter cette ligne est en violation du droit international", précisant que "Binter" est "complice avec le gouvernement marocain dans la violation des droits légitimes du peuple sahraoui".
Le même responsable a annoncé qu’"une action en justice sera engagée pour arrêter tous les vols de cette compagnie vers les territoires sahraouis occupés".  
"On ne peut pas détourner le regard lit-on dans le texte publié par le conseil municipal de grande canarie qui soutient la cause sahraouie, soulignant que "le seul et …