Accéder au contenu principal

Résolution 2152 (2014) Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 7162e séance, le 29 avril 2014

Résolution 2152 (2014)

Adoptée par le Conseil de sécurité à sa 7162e séance,
le 29 avril 2014
Le Conseil de sécurité,
Rappelant et réaffirmant toutes ses résolutions antérieures sur le Sahara occidental,
Réaffirmant son ferme appui aux efforts que le Secrétaire général et son Envoyé personnel font pour mettre en application ses résolutions 1754 (2007), 1783 (2007), 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010), 1979 (2011), 2044 (2012) et 2099 (2013),
Réaffirmant sa volonté d’aider les parties à parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, et notant le rôle et les responsabilités des parties à cet égard,
Demandant à nouveau aux parties et aux États voisins de coopérer plus pleinement avec l’Organisation des Nations Unies et les uns avec les autres et de s’impliquer plus résolument pour mettre fin à l’impasse actuelle et aller de l’avant vers une solution politique,
Reconnaissant que la solution politique de ce différend de longue date et le renforcement de la coopération entre les États membres de l’Union du Maghreb arabe contribueraient à la stabilité et à la sécurité dans la région du Sahel,
Se félicitant des efforts que fait le Secrétaire général pour suivre de près toutes les opérations de maintien de la paix, y compris la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO), et soulignant que le Conseil doit adopter une approche rigoureuse et stratégique en matière de déploiement au service du maintien de la paix et de gestion efficace des ressources,
Se déclarant préoccupé par les violations des accords en vigueur et demandant aux parties de se conformer à leurs obligations,
Prenant note de la proposition marocaine présentée au Secrétaire général le 11 avril 2007, et se félicitant des efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant vers un règlement; prenant note également de la proposition du Front Polisario présentée au Secrétaire général le 10 avril 2007,
Engageant les parties, dans ce contexte, à faire preuve d’une plus grande volonté politique de parvenir à une solution, notamment en examinant de façon plus approfondie leurs propositions respectives,
Prenant note des quatre séries de négociations tenues sous les auspices du Secrétaire général et se félicitant de la volonté des parties de poursuivre les négociations,
Engageant les parties à continuer de coopérer avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés à la mise en œuvre du plan d’action actualisé sur les mesures de confiance adopté en janvier 2012,
Soulignant qu’il importe d’améliorer la situation des droits de l’homme au Sahara occidental et dans les camps de Tindouf, et encourageant les parties à collaborer avec la communauté internationale pour mettre au point et appliquer des mesures indépendantes et crédibles qui garantissent le plein respect des droits de l’homme, en gardant à l’esprit leurs obligations découlant du droit international,
Encourageant les parties à poursuivre les efforts qu’elles mènent chacune pour renforcer la promotion et la protection des droits de l’homme au Sahara occidental et dans les camps de réfugiés de Tindouf, y compris les libertés d’expression et d’association,
Reconnaissant en s’en félicitant les récentes mesures et initiatives prises par le Maroc à cet égard pour renforcer les commissions du Conseil national des droits de l’homme à Dakhla et L'aaiun et l’interaction en cours du Maroc avec les Procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies, y compris celles qui sont prévues pour 2014, ainsi que la visite annoncée du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme en 2014,
Se félicitant également de l’application du programme renforcé de protection des réfugiés que le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a élaboré en coordination avec le Front Polisario et qui comprend des activités de formation et de sensibilisation aux droits des réfugiés et aux droits de l’homme,
Demandant à nouveau que soit envisagé l’enregistrement des réfugiés dans les camps de réfugiés de Tindouf, et invitant à déployer des efforts à cet égard,
Accueillant avec satisfaction l’engagement pris par les parties de poursuivre les négociations dans le cadre des pourparlers tenus sous les auspices de l’Organisation des Nations Unies,
Considérant que la consolidation du statu quo n’est pas acceptable, et notant en outre qu’il est essentiel que ces négociations progressent pour que tous les aspects de la qualité de vie des habitants du Sahara occidental s’améliorent,
Affirmant son soutien à l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, Christopher Ross, et à l’action qu’il mène pour faciliter les négociations entre les parties, et se félicitant à cet égard des initiatives qu’il a prises récemment et des consultations qu’il mène actuellement avec les parties et les États voisins,
Affirmant son soutien au Représentant spécial du Secrétaire général pour le Sahara occidental et Chef de la MINURSO, Wolfgang Weisbrod-Weber,
Ayant examiné le rapport du Secrétaire général en date du 10 avril 2014 (S/2014/258),
1. Décide de proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au 30 avril 2015;
2. Réaffirme que les accords militaires conclus avec la MINURSO concernant le cessez-le-feu doivent être pleinement respectés, et exhorte les parties à y adhérer pleinement;
3. Demande à toutes les parties de coopérer pleinement aux opérations de la MINURSO, y compris en ce qui concerne sa liberté d’interaction avec tous ses interlocuteurs, et de prendre les mesures voulues pour garantir la sécurité, ainsi qu’une totale liberté de circulation et un accès immédiat au personnel des Nations Unies et au personnel associé dans l’exécution de leur mandat, conformément aux accords existants;
4. Se félicite que les parties se soient engagées à continuer à préparer une cinquième série de négociations, et rappelle qu’il fait sienne la recommandation formulée dans le rapport daté du 14 avril 2008 (S/2008/251) selon laquelle il est indispensable que les parties fassent preuve de réalisme et d’un esprit de compromis pour aller de l’avant dans les négociations;
5. Demande aux parties de continuer de faire preuve de volonté politique et de travailler dans une atmosphère propice au dialogue afin d’engager des négociations plus résolues et plus axées sur le fond et de garantir ainsi l’application de ses résolutions 1754 (2007), 1783 (2007), 1813 (2008), 1871 (2009), 1920 (2010), 1979 (2011), 2044 (2012) et 2099 (2013), ainsi que le succès des négociations;
6. Affirme son ferme soutien aux efforts déterminés que font le Secrétaire général et son Envoyé personnel pour qu’une solution soit trouvée à la question du Sahara occidental dans ce contexte, et demande que les réunions reprennent et que les contacts soient renforcés;
7. Demande aux parties de poursuivre les négociations sous les auspices du Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts faits depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoie à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le contexte d’arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la Charte des Nations Unies, et prend note du rôle et des responsabilités des parties à cet égard;
8. Invite les États Membres à prêter le concours voulu à ces négociations;
9. Prie le Secrétaire général de lui faire régulièrement, et au moins deux fois par an, des exposés sur l’état et l’avancement des négociations tenues sous ses auspices, l’application de la présente résolution, les difficultés auxquelles se heurtent les opérations de la MINURSO et les mesures prises pour les surmonter, déclare son intention de se réunir pour entendre ces exposés et les examiner, et, à cet égard, prie également le Secrétaire général de lui présenter un rapport sur la situation au Sahara occidental bien avant la fin du mandat de la Mission;
10. Se félicite que les parties et les États voisins se soient engagés à tenir des réunions périodiques avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés afin d’examiner et, autant que faire se peut, de renforcer les mesures de confiance;
11. Engage les États Membres à verser des contributions volontaires pour financer des mesures de confiance convenues par les parties, y compris celles permettant aux membres séparés d’une même famille de se rendre visite;
12. Prend note de la demande du Secrétaire général tendant à l’envoi de 15 observateurs militaires des Nations Unies supplémentaires et souscrit à cette demande, dans la limite des ressources existantes;
13. Prie le Secrétaire général de continuer à prendre les mesures voulues pour faire pleinement respecter par la MINURSO la politique de tolérance zéro instituée par l’Organisation des Nations Unies en ce qui concerne l’exploitation et les violences sexuelles et de le tenir informé, et demande instamment aux pays qui fournissent des contingents de prendre les mesures préventives voulues, notamment de mener avant tout déploiement des activités de sensibilisation à ces questions, et d’adopter d’autres mesures pour faire en sorte que les membres de leur personnel qui seraient mis en cause soient amenés à répondre pleinement de leurs actes;
14. Décide de rester saisi de la question.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La mystérieuse maladie de Mohammed VI, roi du Maroc

Est toujours le roi de la maladie Maroc Mohammed VI soulève la curiosité du peuple marocain Après l'apparition de Mohammed VI, qui a développé les signes de la maladie et de l'emphysème dans l'abdomen et la tête, et les changements physiologiques mettre en évidence le cas de maladie dont souffre. Mais qu’est-il arrivé au roi du Maroc ? Voilà une question qui enflamme discrètement tout le pays. Car la santé du monarque est un tabou. On en parle à mi-voix, sans le crier. Pourtant tout le monde a remarqué les changements physiques. C'est en effet un secret de polichinelle dont personne ne parle, mais que tout le monde sait ou presque. Pourtant la toile frémille de nouvelles ou d'observations difficiles à confirmer.  Et révélant les autorités marocaines à la maladie Mohammed VI et plonger dans la prison chaque journaliste ou auteur traite avec le roi de la maladie du Maroc. En novembre 2014, le roi du Maroc a dû annuler une visite en Chine à cause d’un syndrome grippal aig…

Aide humanitaire: le CRS lance un appel urgent pour la prise en charge des réfugiés

CHAHID AL HAFADH (camp des réfugiés sahraouis) – Le Croissant rouge sahraoui (CRS) a lancé mercredi un appel "urgent" à l’adresse des Organisations humanitaires et pays donateurs pour répondre aux besoins des réfugiés sahraouis, confrontés ces derniers mois à une baisse conséquente de l’ordre de 40% des aides nécessaires.Selon le chef de cabinet du président du CRS, Mohamed Amine Boukhers, l’aide allouée par les pays donateurs et les organisations internationales "ne cesse de reculer ces dernières années sous l’effet de l’aggravation des conflits mondiaux notamment dans la région du Sahel et dans des pays du Proche orient (Syrie et Yémen) engendrant de nouveaux besoins en aides alimentaires et en médicaments".S’exprimant lors d’une rencontre, dans les locaux du CRS, avec une délégation de parlementaires et représentants d’organisations de la société civile algériens, le responsable du Croissant rouge sahraoui a fait état du recul des aides financières accordées ann…

"Rien n'empêchera le peuple sahraoui d'atteindre ses objectifs justes et légitimes"

Le responsable du secrétariat politique du Front  Polisario, Hamma Salama a affirmé, jeudi à Aousserd, que le peuple sahraoui adressait, à l'occasion du 45e anniversaire de la création du Front Polisario, "un message au monde entier que rien n'empêchera le peuple sahraoui d'atteindre ses objectifs justes et légitimes, énoncés dans la charte et résolutions de l'ONU et de l'UA".Prononçant une allocution à l'ouverture des festivités célébrant le 45e anniversaire de création du Front Polisario, M. Salama a indiqué que le front était désormais "plus fort, plus homogène, plus uni et plus déterminé à atteindre ses objectifs", estimant qu'il s'est frayé une place dans le concert des Nations et qu'il est reconnu, par l'ONU, comme étant "l'unique représentant légitime du peuple sahraoui".
Le peuple sahraoui, à travers son mouvement de libération (Front Polisario) adresse un message au monde entier que "rien ne l'e…

Opéré en France : Mohammed VI serait sur le point d’abdiquer

Par Sadek Sahraoui – Le très sérieux site Maroc Leaks, animé par le hacker Chris Coleman, rapporte que Mohammed VI a décidé de hâter son abdication. Le roi du Maroc, dont tout le monde sait maintenant qu’il a une santé des plus fragiles, semble être ainsi convaincu que le moment était venu pour lui de céder sa place à son fils. C’est la raison pour laquelle, soutient Maroc Leaks, que Mohammed VI emmène ces derniers temps son rejeton dans toutes ses sorties officielles. «Il semble que le roi du Maroc, conscient de son état de santé fragile, est pressé de préparer son fils pour la succession à la tête du trône alaouite. Son opération sur le cœur en France et sa sortie de la clinique béquille à la main prouvent que la maladie dont il est atteint se trouve dans un état avancé», explique la même source.
Le site dirigé par Chris Coleman rappelle que de nombreux éléments corroborent la thèse du départ de Mohammed VI. Il cite à ce propos que deux députés français (Guy Teissier – Les Républica…

CRS: une réfugiée sahraouie sur deux souffre d'anémie chronique

CHAHID EL HAFEZ - Le directeur de cabinet du président du Croissant rouge Sahraouie (CRS), Mohamed Lamine Boukhars a révélé mercredi à Chahid El Hafez (camps de refugiés sahraouis) qu'une réfugiée sahraouie sur deux souffrait d'une anémie chronique à cause de la malnutrition, tandis que 7% de refugiés étaient allergiques estimant que les sahraouis souffraient d'un manque flagrant de médicaments."Les statistiques issues des études élaborées par des organisations relevant des Nations unis font état d'une réfugiée sahraouie sur deux atteinte d'anémie chronique en raison de la malnutrition, alors que 7% de réfugiés sahraouis souffrent de l'allergie constituant ainsi le taux le plus élevé enregistré au niveau mondiale à cause de leurs conditions difficiles", a relevé le responsable sahraoui lors d'une visite organisée au CRS au profit des délégations participants aux travaux de la célébration du 45ème anniversaire de la création du front Polisario.S…

Célébration jeudi à Aousserd de l'anniversaire de la création du Front Polisario

- Le 45e anniversaire de la création du Front Polisario sera célébré jeudi à Aousserd (camps des  réfugiés sahraouis) en présence de plusieurs délégations dont des invités étrangers, dans un nouveau contexte marqué par des efforts pour la reprise des négociations entre le Front et le Maroc en vue d'un règlement politique au conflit du Sahara occidental.Le Front populaire de libération de la Seguia el Hamra et du Rio de Oro, représentant unique et légitime du peuple sahraoui, marque le 10 mai de chaque année, cette date historique, à travers l'organisation de manifestations et d'activités commémoratives dans les camps des réfugiés ainsi que dans les territoires libérés.Cette année, c'est le camp d'Aousserd qui a été choisi pour abriter les festivités officielles de cet anniversaire en présence de nombreuses personnalités sahraouies aux côtés de délégations conduites par de responsables représentant des pays, des organisations et des associations.L'Algérie sera r…

Mohammed VI est assis sur un baril de poudre qui peut exploser à tout moment

Le Makhzen opte pour la répression
Le recours par Rabat à la force contre la pauvre population de Jerada prouve que le makhzen est à court d’arguments et qu’il a peur d’une contagion générale de la protestation. Le roi Mohammed VI est assis sur un baril de poudre qui peut exploser à tout moment, en raison du fait que la situation sociale au Maroc est partout aussi catastrophique qu’à Jerada. Cette localité est secouée depuis des mois par des protestations sociales. A l’appel des militants du Hirak de Jerada, une grève générale a été observée jeudi dans l’ancienne ville minière en réponse à l’intervention «brutale», la veille, des forces de répression pour disperser un sit-in pacifique tenu par des mineurs pour dénoncer la misère, l’exclusion et le chômage. Mercredi, plusieurs dizaines d’ouvriers avaient en effet décidé d’observer un sit-in dans les puits de charbon, bravant la décision injuste d’interdire toute manifestation non autorisée au préalable.
Quelques heures après la publica…

Le Polisario dément le "mensonge" du Maroc après la rupture des ses relations avec l'Iran

Le Front Polisario a qualifié de "grand mensonge" l'affirmation du Maroc selon laquelle le Front Polisario entretient des relations dans le domaine militaire avec l'Iran, défiant Rabat de présenter des preuves de ses "fausses allégations", après avoir décidé de rompre ses relations avec Téhéran "en raison de son soutien au Polisario".
Le coordinateur du Front Polisario avec la Minurso, M'hamed Khaddad, a indiqué que l'action de Rabat obéit à un "petit opportunisme politique" qui vise à "contourner la reprise des négociations politiques directes demandée par l'ONU" pour le règlement du conflit du Sahara occidental à travers un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui, un processus en cours depuis le cessez-le-feu de 1991.
M. Khaddad, coordinateur du Front Polisario avec la Minurso (Mission de l'ONU pour l'organisation du référendum au Sahara occidental), s'exprimait dans une déclaration à l…