Sahara Occidental

MONDE

MADRID - Le Sahara Occidental reste l’un des territoires les plus minés au monde à la suite de l’invasion militaire et occupation marocaine du territoire à partir de 1975, ont affirmé samedi à Madrid les participants à la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO), appelant l’occupant marocain à assumer ses responsabilité envers les victimes de ces mines.

"On estime qu’il y’a plus de 7 millions de mines dans les territoires sahraouis en plus grandes quantités d’armes à sous-munitions et des restes explosifs de guerre", ont déploré les participants à l’atelier, Mur, Mines et victimes des mines, expliquant que la plupart des mines sont enterrés dans la zone située à l’est du mur de l’occupation (le mur de la honte) construit par l’armée marocaine au Sahara Occidental dans les années 80, long de 2720 Km et considéré comme le plus grand champ de mines au monde."

Les mines et munitions non explosées, soulignent les participants, "affectent gravement la population civile sahraouie des deux côtés du mur et continue d’imposer des restrictions énormes à la circulation des personnes et du bétail."

Dans ce contexte, les participants ont indiqué que "plus de 2500 personnes de tout âges ont été touchées par ces engins de la mort depuis 1975", alertant sur le fait de ne pas pouvoir déterminer avec précision le nombre de victimes de mines, en particulier dans les territoires occupés.

"Le Maroc continue de refuser de rendre cette information publique pour ne pas prendre ses responsabilités envers les victimes sahraouis", ont-ils dit.

Les participants ont affirmé que des actions seront menées pour que l’occupant marocain sera mis à ses responsabilités devant la communauté internationale.

Ainsi, a-t-on indiqué, des études serons menées sur les dommages causés par le mur et les mines, la promotion des projets d’assistance aux victimes de mines, et l'encouragement des projets relatifs aux mines à travers la sensibilisation sur le cancer des mines et le déminage.

La 40ème édition de l’EUCOCO qui se tient cette année autour du thème: "La décolonisation au Sahara Occidental, garant de la paix et de la stabilité dans la région" se veut un "rendez-vous annuel le plus important du mouvement de solidarité européen avec le peuple sahraoui".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

| Designed by Colorlib